résidences 

 mai 2021 

Pia Hinz
Quentin Nishi

Résidences d'artistes dans L'Atelier du metaxu, soutenue par la DRAC PACA 

rendu résidence d'artistes logo_3.jpg
 

Le metaxu a lancé en février 2021, un appel à candidature à destination d’artistes plasticiens de toutes disciplines, en début de parcours et résidant à Toulon, sans limite d’âge, en vue d’une résidence de recherche, de création dans l’Atelier du metaxu. Un jury de professionnels de l’art et l’équipe du metaxu ont sélectionnés 6 artistes pour trois sessions : Mai, Juillet et Août.


En mai, les artistes Pia Hinz et Quentin Nishi se partagent un espace de travail de 80 m2 et disposent de conditions techniques et financières et outils nécessaires pour la production d’un projet spécifique sur une période de 30 jours. Un temps de rencontre pour présenter son travail à la fin de la période de résidence est organisé le vendredi 4 juin 2021 dans l’atelier du metaxu.

Pia Hinz est une artiste plasticienne diplômée des Beaux-Arts, Gerrit-Rietveld Academy à Amsterdam et l’École-Supérieure des Arts-Appliqués Duperré en design textile-materiaux- surfaces à Paris.


La résidence dans l’Atelier du metaxu est pour Pia un moment d’approfondissement de sa pratique ainsi qu’un un tremplin pour son parcours professionnel. Ayant des expositions à venir, (notamment avec l’association Jeune Création en Septembre 2021 à l’espace Niemeyer à Paris) ce temps de recherche ne serait que bénéfique pour l’enrichissement de ses réalisations en vue de cette date. Parallèlement, ce temps de résidence serait surtout une véritable opportunité d’exposer et partager son travail dans cette nouvelle région du Sud de la France où elle vient de s’implanter et souhaite s’établir professionnellement.

http://piahinz.com

@lautrerythme

Quentin Nishi est un artiste plasticien diplômé de L’Ecole Supérieur d’Art et de Design de Toulon Provence Méditerranée.

 

À travers cette résidence, Quentin cherche principalement à commencer à s’émanciper d’un cadre dans lequel il a été formé durant ses cinq années d’études : découvrir un nouvel espace de travail, d’autres outils, d’autres contraintes, des retours différents. Il attend de cette résidence un nouveau contexte de travail qui puisse interroger sa pratique artistique : créer une proposition, en rapport avec ses questions sur les notions d’espace de l’atelier, et de la ville ; le travail du dessin, de la peinture, de la composition et de la couleur ; et la création plastique, au travers de tout ce qui est récupérable et manipulable autour de lui. La résidence dans l’atelier du metaxu est pour Quentin de requestionner son travail à travers de nouvelles thématiques émergentes, en rapport avec les questions écologiques, de l’impact de ses recherches sur l’environnement, qui restent encore bien à développer.

@nishiquentin

Capture d’écran 2021-05-26 à 15.38.47.pn
Capture d’écran 2021-05-26 à 15.41.17.pn
DSC00200.JPG
DSC00199.JPG
Capture d’écran 2021-05-26 à 15.42.01.pn
DSC00356.JPG
DSC00349.JPG
DSC00374.JPG

Sortie de résidence des artistes Pia Hinz et Quentin Nishi le vendredi 4 juin dans L'Atelier du metaxu

Charlotte Pringuey-Cessac
Résidence itinérante pour le Projet NOMADE 

 

L'artiste Charlotte Pringuey-Cessac commence sa résidence avec le metaxu pour le Projet NOMADE, le 9 décembre 2020. 

Le Projet NOMADE a pour objectif de créer une oeuvre collaborative et itinérante.

A bord de sa voiture et à travers un voyage participatif, des passagers découvriront des oeuvres d’art contemporain. 
Charlotte Pringuey-Cessac invite des artistes à intervenir dans l’espace de l’étagère. Ainsi ils l’accompagneront sur les routes par le biais de leur proposition. La pièce imaginée s’inscrit dans l’idée d’itinérance, de la carte et du territoire ; de l’échange et de la transmission. La pièce doit être manipulable pour que le public a bord de la voiture puisse l’appréhender de manière directe, comme une carte routière ou un jeu de voyage.
Charlotte Pringuey-Cessac propose de transformer la résidence sédentaire en résidence itinérante avec un parcours traversant quelques 19 ateliers-étapes, se rendant de l’atelier d’un artiste à un autre.
Elle à démarrée d'Antibes avec une pièce à bord, direction Toulon pour entamer symboliquement la résidence au Metaxu.
Une fois de retour à Toulon, toutes les propositions produites par les artistes pendant cette expédition seront présentées au Metaxu, ainsi que les documents photographiques et sonores de chaque trajet - issus de la performance. 

CHARLOTTE PRINGUEY-CESSAC PORTRAIT.jpg
Projet Nomade-1.1.jpg

Le projet s’inscrit dans une dynamique pour parler d’art, pour découvrir des œuvres - ou parler tout simplement - dans ce lieu intime de la voiture avec un public inconnu et renouvelé à chaque trajet. Ces échanges sont enregistrés avec leur accord.

L’itinérance solitaire ou collective amène à la découverte, à la rencontre, à l’échange. C’est également une liberté des mouvements – mouvement physique, mouvement de la pensée. 

Les pièces imaginées par les artistes s’inscrivent dans l’idée de nomadisme, de la carte et du territoire ; de l’échange et de la transmission. Les pièces doivent être manipulables pour que les passagers puissent les appréhender de manière directe, comme une carte routière ou un jeu de voyage. Désacraliser l’objet artistique par la manipulation est une des multiples manières pour rendre accessible l’œuvre au passager. 

A chaque voyage, une nouvelle proposition d’artiste est activée. 

A l’issue de ce projet, une édition sous forme de coffret est réalisée. Elle comprend les intentions de chaque artiste, la photographie de leur proposition, les documents sonores et iconographiques de chaque trajet (les podcasts sur clef USB).

Charlotte Pringuey-Cessac

« En 2016, sur l’étagère située au-dessus de la boîte à gants de ma voiture sont entreposées de petites pièces énigmatiques en porcelaine blanche. Leur aspect immaculé évoque des mouchoirs. Cependant, au toucher, la froideur et la rigidité de la matière provoquent, le temps d’un instant, une ambivalence sensitive. Je place les petits objets sur cette étagère pour les avoir sous le regard lors de mes trajets, tels des penses-bêtes. Ce qui me permet d’y réfléchir tout en conduisant. Une sorte d’extension d’atelier - où que j’aille. 

Accueillant des passagers à bord, ces objets en porcelaine suscitent la curiosité et une discussion advient. Très rapidement, je me mets à partager cette idée avec d’autres artistes que j’invite à intervenir librement dans ce dispositif, pour créer de nouvelles situations, en multipliant les interactions avec de nouveaux passagers. 

En 2019, j’invite trois artistes : Albane Hupin, Daniel Nadaud et Maëlle Labussière. En 2020/21, je réitère ce projet lors d’une résidence à l’espace d’art METAXU à Toulon. Transformée en itinérance, cette résidence prend forme en un grand tour de France tirant jusqu’à la frontière franco-espagnole, la Belgique, le Luxembourg et la Suisse. Je visite 18 ateliers d’artistes, autant d’étapes qui ponctuent le trajet. »

Charlotte Pringuey-Cessac

Les artistes participants au Projet NOMADE : 

 

- Simone Simon - Cagnes-sur-Mer

- Catherine Burki - Marseille

- Caroline Bouissou - Catalogne (Bausen)

- Laura Giordanengo - Toulouse

- Nicolas Daubanes - Monflanquin (en résidence à Pollen)

- Florian de la Salle - Poitiers

- Manon Rolland - Nantes

- Daniel Nadaud - Laval

- Maelle Labussière - Maisons Alfort

- Albane Hupin - Rouen

- Vincent Chenut - Bruxelles

- Alban Morin - Saint Etienne

- Gabrielle Conilh de Beyssac et Jules Guissart - Pont-de-Barret

- Marco Godinho - Luxembourg

- Massimiliano Baldassarri - Neuchâtel

- Anne-Laure Wuillai - Nice

- Olivia Barisano - Vallauris

- Charlotte Pringuey-Cessac - Nice (en résidence à Metaxu)

L'exposition collective Projet NOMADE
À l’initiative de Charlotte Pringuey-Cessac

Du 03 février au 05 mars 2021 à la Galerie Eva Vautier, à Nice

Du 21 Mai au 19 Juin 2021 dans la Galerie du Metaxu à Toulon

Le 14 Juillet 2021 au Centre d'Art de Chateauvert

E6655FE0-13BD-484A-BFBA-EF262B283E18.JPG
IMG_0740.jpg
IMG_0792.jpg
35E0BE1E-869D-462D-AB2A-5C7BB989AB19.JPG
29C69799-C3B8-46BC-AC78-1431DA6DF317.JPG

Charlotte Pringuey Cessac en résidence dans L'Atelier du metaxu 

Camille Sart 

Résidence dans L'Atelier du metaxu 

image invitation mail.jpg

L'artiste Camille Sart était en résidence dans l’Atelier du metaxu du 15 décembre 2020 au 8 janvier 2021, pour préparer une exposition sur les volets extérieurs du metaxu, sur la Place du Globe. 

 

Les installations que réalise Camille Sart sont des reconstitutions de lieux traumatiques. A travers la maquette et le changement d'échelle, il met en exergue des points de vues qui varient selon comment le regardeur est placé. En jouant sur les hauteurs, une perte ou une prise de pouvoir se fait sur l'évènement traumatique ou sur une personne. Nous pouvons être à la fois bourreau et victime.

@camilletras

IMG_0651-2.jpg
IMG_0647-2.jpg
IMG_0654-2.jpg

Le vendredi 8 janvier 2021, sur invitation, une présentation de fin de résidence artistique de Camille Sart est organisé dans l'Atelier du metaxu pour présenter les étapes et les installations pour son exposition sur les volets extérieurs du metaxu, sur la Place du Globe.   

IMG_0689.jpg
IMG_0696.jpg
IMG_0680.jpg
IMG_0688.jpg