affiche A3.jpg

Charlotte Morabin, artiste plasticienne, accorde une importance particulière à la danse et la musique. Elle aime se référer dans ses œuvres au monde du cirque qu’elle a côtoyé et amorce ses recherches par l’écriture de courts récits, de poèmes, de notices pour développer des installations et performances. Détournement d’objets et anecdotes du quotidien, forme, lecture et fonction l’interrogent.

Prochain résonne comme un appel, un élan entraînant un mouvement. 
Prochain se répète pour sortir de ses habitudes et parvenir à un possible lâcher prise.
Prochain patiente, attend que quelque chose se passe. 

L’exposition de Charlotte Morabin au metaxu présente une sélection d’oeuvres sculpturales, dessinées et performatives. Les objets du quotidien sont détournés de leurs fonctions, les machines s’entraînent à produire des formes, à tracer de nouveaux gestes pour y voir une danse. Des assemblages qui soutiennent une tension, attendent un basculement, un possible envol.

Capture d’écran 2021-06-18 à 10.35.50.pn